Les radios sont dans le vert !

25 juillet 2016 Thèmes : radios privées

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel  rend ses avis sur le contrôle annuel des radios en Fédération Wallonie-Bruxelles pour l’exercice 2015 

 

 

Chaque année, les radios privées indépendantes et en réseau sont tenues de remettre leur rapport d’activité au CSA de manière à pouvoir évaluer le respect de leurs engagements sur base desquels elles bénéficient de l’autorisation d’émettre. Cette année, le CSA félicite le secteur radiophonique francophone pour la rapidité de remise des rapports annuels, mais aussi pour le respect global des engagements. 

 

Ces derniers sont, entre autres, liés à l’obligation de promotion culturelle et de la langue française via le quota de chansons françaises, ou encore au respect des engagements pris en matière de programmes d’information, sont les garants de la diversité culturelle du paysage radiophonique belge sur la bande fm. D’où l’importance de ce rapport.

 

Quelques mauvais élèves

 

Le CSA regrette néanmoins que quelques radios n’aient pas pu, à la date de remise de leur rapport, respecter certains de leurs engagements et le Collège d’autorisation et de contrôle a retenu des griefs à l’encontre de ces dernières, à savoir ; Fun Radio, Radio Italia, Radio Beloeil, Meuse Radio, BX FM, Radio Plein Sud. Les radios pourront s’expliquer en automne, période durant laquelle elles seront convoquées au CSA pour une audition.

 

FM 2017

 

Tous les neuf ans, les autorisations d’émettre sont réévaluées et potentiellement délivrées à nouveau. En principe, en 2017, les radios devront re-soumettre leur candidature et de nouvelles autorisations seront délivrées aux radios privées indépendantes et en réseau. En ce qui concerne la RTBF, le contrat de gestion sera renégocié dans la même année.

 

Bonnes nouvelles pour l’offre culturelle en radio

 

Le Collège d’autorisation et de contrôle du CSA décide d'octroyer à Radio Louvain ASBL le statut de radio associative et d’expression à vocation culturelle ou d’éducation permanente pour son service LN FM qui consacre l’essentiel de sa programmation à des programmes d'information, d'éducation permanente, de développement culturel ou de participation citoyenne. Charleroi Mix Diffusion ASBL se voit délivrer le même statut pour son service Mixx FM entièrement dédié à la musique électronique. Les amateurs.trices de musiques électroniques pourront donc se réjouir de la nouvelle. 

Conseil Supérieur de l'Audiovisuel

Avis en détail: 

Avis radios en réseau

Avis radios indépendantes



Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)496 05 05 73

Dernière mise à jour le 14 septembre 2016