Le portrait de la semaine : Paul-Eric Mosseray

10 novembre 2016 Thèmes : SMA, brève

 

 

Fin octobre 2016, le CSA a publié son analyse concernant le projet de révision de la directive européenne des services de médias audiovisuels. Cette directive révisée, qui orientera nécessairement la manière dont nos Etats-membres réguleront le secteur, a impliqué un vaste chantier de travaux menés par les régulateurs nationaux durant plusieurs années. C’est dans ce contexte que nous dressons aujourd’hui le portrait de Paul-Éric Mosseray, Directeur de la transition numérique au CSA depuis 2014.

 

Incollable, est sans doute le mot le plus adéquat pour qualifier Paul-Éric, notamment dans la régulation européenne du secteur audiovisuel. Passionné et passionnant, chacun.e sait qu’il faudra prévoir du temps, lorsque l’on se décide à franchir la porte de son bureau. Des connaissances, Paul-Éric en a à revendre. Rien que sur les deux dernières années, il s’est plus particulièrement consacré à des projets sur l’accès et la visibilité des services et des contenus audiovisuels, le devenir de la radio, l’extension des objectifs de protection des utilisateurs et de promotion des contenus aux nouvelles plateformes, ou encore le contournement de ces objectifs sur le territoire de la  Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Paul-Éric est également en charge de la coordination des travaux européens, en particulier au sein de l’ERGA, la plateforme des régulateurs audiovisuels européens. C’est dans ce contexte, qu’au côté du Directeur Général et du Président du CSA, Paul-Éric a pu s’impliquer dans les projets que le CSA juge important dans un secteur audiovisuel en pleine évolution. Parmi eux, le besoin d’élargir la régulation aux plates-formes de partage vidéo avec des objectifs plus large de protection du consommateur, de pluralisme et de diversité culturelle ; de lutter plus efficacement contre le contournement des règles européennes et nationales par des opérateurs délocalisés ; d’assurer une meilleure visibilité des œuvres dans ce nouvel océan de contenus; ou encore de prévenir le consommateur d’une trop forte extension de la pression publicitaire.    

     

Le CSA félicite Paul-Éric pour sa forte implication dans les travaux de révision de la directive SMA et, vous l’aurez compris, pour bien d’autres projets et initiatives dont il est porteur.

 

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel. 

 

Découvrez l'analyse du CSA concernant le projet de révision de la directive SMA 

 

 

  

 

Suivez l'actualité du CSA et du secteur audiovisuel. Abonnez-vous à notre newsletter. 

 

* obligatoire
Adresse Email *
Prénom
Nom



Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)2 349.58.82

Dernière mise à jour le 10 novembre 2016