Propos d'Alain Simons, le CSA ouvre une instruction

23 novembre 2016 Thèmes : Communiqué de presse

 

 

Suite aux propos tenus par l’animateur Alain Simons sur les ondes de Vivacité Charleroi, mardi 23 novembre 2016, outre les réactions des auditeurs, le CSA a reçu une plainte ce jour. Lors de cette émission, Alain Simons invitait ses auditeur.trice.s à « prendre leurs précautions » en raison de la présence de gitans dans les régions de Gerpinnes, Nalinnes, Loverval, Somzée et ses environs. Le Secrétariat d’Instruction du CSA a décidé d’ouvrir une instruction.

 

L’ouverture d’instruction se fonde sur une possible incitation à la haine et à la discrimination d’une communauté, ce qu’interdit l’article 9 du décret sur les services de médias audiovisuels. Dans un premier temps, le Secrétariat d’Instruction analysera avec précision les propos tenus par Alain Simons au regard de la législation. Si la liberté d’expression constitue un droit fondamental pour les radios et leurs animateurs, celle-ci n’est pas sans limite. Parmi ces limites figure l’interdiction d’inciter à la haine et de tenir des propos discriminants envers une communauté.

 

L’instruction concerne la RTBF, qui est éditeur responsable de tout ce qui est dit sur ses antennes. Si, à l’issue de son analyse, le Secrétariat d’Instruction devait conclure qu’une infraction est constituée, il déposera un dossier d’instruction devant le Collège d’autorisation et de contrôle du CSA. Ce dernier prendra alors une décision finale sur ce dossier, après avoir entendu les arguments de la RTBF.

 

Le CSA prend acte de la prise de distance immédiate de la direction de Vivacité qui, par la voix de son directeur général, Eric Gilson, estime les propos tenus comme étant « contraires aux valeurs de la RTBF, jusqu’aux prescrits légaux ».  

 

 

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel

 

 

 

  

 

 

Suivez l'actualité du CSA et du secteur audiovisuel. Abonnez-vous à notre newsletter. 

 

* obligatoire
Adresse Email *
Prénom
Nom



Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)496 05 05 73

Dernière mise à jour le 23 novembre 2016