Propos de Francis Goffin : le CSA saisi de plusieurs plaintes

05 mai 2017 Thèmes : RTBF

 

 

Le Secrétariat d’instruction du CSA est saisi de trois plaintes relatives aux propos tenus par le Directeur général des radios de la RTBF, Francis Goffin, dans le magazine « Moustique » du 26 avril 2017. Interrogé sur la présence des femmes dans la nouvelle grille de La Première, Monsieur Goffin répond «  On a été attentifs à ça, en tant que service public. En radio, ce n’est pas évident les voix de femmes, objectivement pour des raisons de texture, c’est plus difficile que pour des timbres masculins. La majorité des radios généralistes sont masculines. On n’a pas de quotas, néanmoins, on regarde la qualité des gens. On s’est rendu compte que les grands journaux de 8h, 13H et 18H sont présentés par des voix féminines. Ça apporte de la fraîcheur ». 

 

Le contrat de gestion de la RTBF contient plusieurs dispositions qui instaurent le respect et la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes comme valeurs fondamentales et comme engagements[1]. En janvier 2012, le Conseil d’administration de la RTBF a approuvé un plan d’action triennal 2012-2014 visant à « favoriser l’égalité des chances femmes-hommes » et une personne chargée de l’égalité des chances a été désignée. Ce plan établit comme objectif stratégique une volonté de bénéficier de la plus-value apportée par l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Le Secrétariat d’instruction n’est pas en mesure de donner suite directement à ces plaintes étant donné qu’elles visent des propos publiés dans la presse écrite et qu’à ce titre ils ne relèvent donc pas de la compétence du CSA. Il a cependant estimé opportun de transférer ces plaintes à l’Administrateur Général de la RTBF pour l’en informer et lui permettre d’y apporter les éventuelles suites utiles. Le CSA est également en dialogue avec l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, auquel il est lié par un protocole de collaboration, en vue d’un transfert de ces plaintes.

 

 

 

 


[1] Citons notamment à cet égard l’article 5, i) portant sur les « principes généraux pour le média de référence de la Fédération Wallonie-Bruxelles » ; l’article 6.2. c) sur les « principes fondamentaux de l’offre de services audiovisuels » et l’article 63 portant sur l’« égalité et diversité » :

Article 5 – Principes généraux pour le média audiovisuel de référence de la Fédération Wallonie-Bruxelles

« La RTBF doit occuper une place de référence dans le paysage audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles ; à ce titre, la RTBF doit être le média de référence, moderne et complet de la Fédération Wallonie-Bruxelles et doit être :

(…)

i) active dans le respect du principe de non-discrimination, et plus spécialement dans la promotion de la diversité et de l’égalité entre les femmes et les hommes et dans la lutte contre les messages et stéréotypes sexistes ou homophobes. »

 

6.2. « La RTBF doit également, dans les services audiovisuels qu’elle offre à ses publics :

(…)

c) s’intéresser, de manière transversale dans l’ensemble de ses programmes, et plus spécifiquement dans ses programmes d’information et d’éducation permanente, aux enjeux de société importants, tels que (…) l’égalité des femmes et des hommes, la lutte contre les discriminations et contre les stéréotypes sexistes et les préjugés, (…) ».

 

Article 63 – Egalité et diversité

« La RTBF veille à l’absence de toute discrimination dans sa gestion des ressources humaines et réalise, au plus tard en 2014, un plan relatif à la diversité au sein du personnel et à la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes en son sein, non seulement pour le recrutement mais aussi la gestion de carrière, notamment afin d’assurer une présence accrue des femmes dans les fonctions managériales. Plus particulièrement, la RTBF :

a) met en œuvre un plan de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes comprenant des processus permettant l’identification de talents, la formation et la sensibilisation, la promotion de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle et la désignation d’un chargé de l’égalité des chances ;

b) adopte la Charte de l’Union européenne de radiodiffusion sur l’égalité des chances pour les femmes à la radiotélévision ;

(…)

Le plan relatif à la diversité au sein du personnel et à l’égalité femmes-hommes fait l’objet d’une évaluation annuelle. »

 

 

   Suivez le CSA !

 

Suivez l'actualité du CSA et du secteur audiovisuel. Abonnez-vous à notre newsletter. 

 

* obligatoire
Adresse Email *
Prénom
Nom



Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)2 349.58.73

Dernière mise à jour le 05 mai 2017