Un nouveau visage au Secrétariat d’instruction du CSA

21 mars 2018 Thèmes : secrétariat d'instruction

 

Manon Letouche est la nouvelle responsable du Secrétariat d’instruction (SI) du CSA. Elle succède à Mathilde Alet, qui poursuit sa carrière à l’ERG. 

 

Manon a travaillé en tant que conseillère politique sur la culture et l’audiovisuel entre 2011 et 2016. A partir de 2014, elle a repris d’autres matières comme l’éducation et l’égalité entre les femmes et les hommes. En septembre 2016, elle rejoint le CSA, d’abord comme conseillère pour l’Unité Télévisions et aujourd’hui comme Secrétaire d’instruction

 

Lorsque les plaignant.e.s s’adressent au CSA, le Secrétariat d’instruction est la première porte à franchir. Chacune des plaintes fait l’objet d’une analyse et d’une réponse motivée. Le cas échéant, une instruction peut être menée, lorsque des infractions potentielles au droit de l’audiovisuel sont décelées. Le processus s’enclenche, et ce sera désormais à Manon Letouche et son équipe de constituer un dossier, de récolter les avis externes, éditeurs ou distributeurs inclus et d’évaluer la pertinence de déposer un rapport devant le Collège d’autorisation et de contrôle du CSA. Lorsqu’une instruction se poursuit, le SI a pour mission de défendre ses dossiers devant le Collège qui prend alors une décision finale, après avoir entendu les arguments des éditeurs.

 

Si le CSA vit au rythme des bilans annuels, des Collèges d’avis, des contrôles, recherches et monitorings, il est aussi marqué par les actualités du SI qui dépendent des préoccupations des publics. Le curseur de la régulation est bien souvent (re)placé en fonction des dossiers traités par ce service qui est aussi le baromètres des attentes et sensibilités exprimées par les consommateur.trice.s de médias.

 

Devenir Secrétaire d’instruction, c’est donc être capable de jongler avec plusieurs compétences puisque chaque dossier se fait l’écho des attentes du public, des règles prévues dans le décret et des réalités exprimées par les éditeurs ou distributeurs. Un exercice d’équilibriste qui doit dresser le fil d’avis contradictoires et donner « sens » à une instruction. La recherche de cet équilibre sera un des leitmotivs de notre nouvelle Secrétaire d’instruction.

 

Les dossiers qui attendent Manon Letouche sur la table du Secrétariat d’instruction sont nombreux, mais cela n’effraye pas notre nouvelle responsable qui entend bien poursuivre le travail de visibilité du Service. « Pour être efficace, il faut aussi mieux se faire connaître des publics, je voudrais que le CSA soit avant tout perçu comme une porte ouverte et que chaque personne puisse avoir la garantie que chacune des plaintes sera traitée avec le même intérêt. Les citoyen.ne.s s’expriment beaucoup sur les réseaux sociaux, mais ils doivent être conscient qu’il existe aussi chez nous un espace d’expression utile avec un réel retour ».

 

 

Toutes les équipes lui souhaitent la bienvenue

 

Consultez l'entretien de Manon Letouche

 

 

  

 

 

Suivez l'actualité du CSA et du secteur audiovisuel. Abonnez-vous à notre newsletter. 

 

* obligatoire
Adresse Email *
Prénom
Nom

 



Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)2 349.58.73

Dernière mise à jour le 21 mars 2018