4 nouvelles WebTV désormais reconnues en Fédération Wallonie-Bruxelles

10 avril 2018 Thèmes : webTV

 

 

Le 29 mars dernier, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a acté les déclarations de 4 WebTV : Full TV, Bruxelles ma belle, Actu TV et Racing Channel.

 

Ces WebTV viennent diversifier le paysage audiovisuel de la fédération Wallonie-Bruxelles en proposant leurs regards sur des thématiques variées : musique, littérature, architecture, sports moteurs, arts urbains…

 

A ce jour, 24 WebTV sont officiellement déclarées au CSA. Il s’agit pour la plupart de médias participatifs animés par des passionnés. Le CSA s’attend à ce que le nombre de WebTV continue d’augmenter.

 

 

4 WebTV aux thématiques variées

 

 

  • Bruxelles ma belle propose de découvrir près de 150 artistes, belges comme étrangers, à travers des vidéos tournées dans une centaine de lieux emblématiques de la capitale européenne.
  • Pour contrecarrer le traitement médiatique jugé « pessimiste » de Charleroi, Full TV met en avant les initiatives positives de la métropole et pose un regard résolument tourné vers le présent dynamique et l’avenir prometteur de la région. Full TV propose des programmes variés, réalisés par les jeunes, pour les jeunes, avec une « orientation cultures urbaines » qui l’amène notamment à collaborer avec « Tarmac », le service crossmedia de la RTBF.
  • Actu TV traite de thématiques touchant à différents aspects de la culture tels que la littérature, la poésie et les médias.
  • Comme son nom l’indique, Racing Channel propose des programmes tourné vers les sports moteurs au sens large, du rallye au motocross, en passant par les courses de caisses à savon. 

 

 

Se déclarer au CSA : une opportunité pour les WebTV

 

 

La régulation du secteur des WebTV poursuit plusieurs objectifs : soutenir la réappropriation du média télévisuel par les citoyens et ce que ce mouvement apporte en termes de pluralisme et de diversité, mettre les créateurs belges francophones en valeur, récolter des informations concernant le développement des nouvelles formes de télévision sur internet, mais aussi, bien évidemment, rappeler aux éditeurs leur responsabilité sociale et leurs obligations légales.

De leur côté, les éditeurs de WebTV perçoivent plusieurs avantages à se déclarer au CSA. Avec son Collège d’avis, ou encore les divers événements qu’il organise, le CSA est perçu comme un carrefour, un lieu de rencontre et de débats. La déclaration est également perçue par certains éditeurs comme un gain en légitimité. Le secteur des WebTV est en pleine expansion et son rôle au sein du paysage audiovisuel est souvent complémentaire aux médias traditionnels, notamment parce que les WebTV touchent à des thématiques peu explorées par ces derniers. Le CSA entend bien valoriser son importance, notamment en termes de pluralisme. 

 

 

L’importance des WebTV dans le paysage audiovisuel belge francophone

 

 

Les WebTV participent à l’expansion et à la diversification du paysage audiovisuel francophone belge en proposant de nouvelles possibilités d’expression aux créateurs et aux communautés (qu’elles soient locales, d’intérêts ou d’origine). A l’instar des radios, les WebTV offrent un mode d’expression démocratique et une occasion unique de développer l’initiative et le pluralisme en Belgique francophone. Le web offre des possibilités de formats multiples et permet de toucher des publics variés, ce que les WebTV ont bien compris. Les 24 WebTV désormais reconnues en Fédération Wallonie-Bruxelles ont chacune leur identité et leurs publics. 

 

 

Un bilan des WebTV sera publié fin juin 2018. Il est également possible de consulter le bilan transversal des WebTV 2017.

 

Consultez le dossier WebTV sur regulation.be

 

 

  

 

 

Suivez l'actualité du CSA et du secteur audiovisuel. Abonnez-vous à notre newsletter. 

 

* obligatoire
Adresse Email *
Prénom
Nom

 



Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)2 349.58.93

Dernière mise à jour le 09 avril 2018