Le CSA recrute un-e conseiller-ère économiste

17 mai 2018
Eco

 

 

 

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel, autorité administrative indépendante, est chargé de la régulation du secteur des services de médias audiovisuels en Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour remplir ses missions, le CSA dispose de services occupant 26 personnes, organisés de manière matricielle autour de trois unités – Télévisions, Radios, Distributeurs & Opérateurs - d’une direction de la Transition numérique et d’un Secrétariat d’instruction.

 

Pour compléter son équipe pluridisciplinaire, le CSA recrute un-e conseiller-ère transversal-e en charge des aspects économiques de la régulation du secteur audiovisuel et des aspects budgétaires ainsi que comptables de l’autorité. Cette personne sera amenée à travailler en autonomie dans son domaine d’expertise et à collaborer avec les différents services dans le cadre de projets spécifiques.

 

 

Concernant les aspects économiques, le-la conseiller-ère devra produire toute analyse visant à soutenir la mise en œuvre des missions du CSA, et en particulier :

 

Dans le cadre des contrôles annuels :

 

  • Analyser les bilans comptables et autres données financières (en provenance des éditeurs, des distributeurs, des producteurs,…) ;
  • Examiner les investissements des éditeurs et des distributeurs dans la production de contenus et leur conformité aux dispositions légales (contribution à la production, soutien à la production indépendante et à la création radiophonique) ;
  • Contrôler le respect par la RTBF des dispositions de son contrat de gestion touchant aux aspects budgétaires.

 

En fonction des dossiers transversaux en cours :

 

  • Produire des analyses économiques ou financières ;
  • Identifier des tendances spécifiques ou de fond relatives à l’économie des médias ;
  • Comprendre le marché publicitaire, son fonctionnement, son évolution, sa diversification.

 

 

Concernant les aspects liés au pluralisme :

 

  • Comprendre la structure du marché audiovisuel belge francophone, notamment les liens financiers et de propriété entre les entreprises du secteur audiovisuel et des secteurs voisins ;
  • Évaluer le pluralisme de l’offre de médias audiovisuels en Fédération Wallonie-Bruxelles, sous l’angle structurel (propriété, audiences, parts de marché) et sous l’angle des contenus diffusés (diversité des sources de production de programmes) ;
  • Tenir à jour et analyser des données d’audience et de parts de marché ;
  • Tenir à jour des données économiques concernant le secteur des médias ;
  • Développer et gérer les différents outils d’information du public et de transparence, dont le site www.csa.be/pluralisme. 

 

 

Concernant les aspects comptables et budgétaires,  le-la conseiller-ère sera amené à:

 

  • Etablir un budget et faire des projections budgétaires à court, moyen et long terme en collaboration avec la direction ;
  • Superviser l’encodage de factures et être capable de produire des états budgétaires ;
  • Gérer les dossiers relatifs aux subventions reçues dans le cadre de missions spécifiques et de partenariats externes;

 

 

 

Conditions pour postuler

 

  • Titulaire d’un master (licence) de préférence en sciences économiques ou en gestion ;  
  • Bonne connaissance active et passive de l’anglais (niveau B1 minimum), la connaissance du néerlandais est un plus ;
  • Disposer d’une expérience utile dans le secteur audiovisuel sera considéré comme un avantage ;
  • Respect des incompatibilités prévues par le décret coordonné sur les services de médias audiovisuels [1].

 

 

 

Compétences

 

  • Avoir l’esprit d’analyse et de synthèse ;
  • Connaitre les spécificités des budgets et de la comptabilité publics ainsi que les règles de la comptabilité SEC ;
  • Être pédagogue;
  • Être curieux ;
  • Être capable de travailler tant de manière autonome qu’au sein d’une équipe pluridisciplinaire ;
  • Maitriser les outils et logiciels informatiques courants.

 

 

 

Ce que propose le CSA

 

  • L’opportunité de contribuer à des matières au cœur de l’évolution numérique de la société ;
  • Un contrat temps-plein à durée indéterminée au sein d’une équipe dynamique ;
  • Une rémunération en fonction des barèmes applicables par la Communauté française ;
  • Des horaires flexibles ;
  • La possibilité de télétravailler dès la capacité de travail en autonomie acquise;
  • Une prime de fin d’année ;
  • Un pécule de vacances ;
  • Un abonnement aux transports communs ;
  • Un smartphone avec prise en charge partielle de l’abonnement ;
  • Des chèques-repas ;
  • Un abonnement à un pack double-play TV et Internet ;
  • La possibilité de suivre des formations ;
  • Un cadre de travail agréable en plein centre de Bruxelles ;
  • Un service social ;
  • 27 jours de congés annuels assortis d’une interruption de service entre Noël et nouvel an ;
  • La possibilité de bénéficier à titre gratuit d’une assurance hospitalisation.

 

 

 

Procédure

 

Les candidatures sont à adresser au Directeur général pour le  15 juin 2018 au plus tard par courriel à info@csa.be. Sous peine d’irrecevabilité, elles doivent contenir :

 

  • Un curriculum vitae ;
  • Une lettre de motivation mettant en exergue l’adéquation entre le profil et les compétences souhaitées et la formation et/ou l’expérience acquise(s).

 

Les candidats recevables sur base de ces éléments seront invités à participer à un test portant sur les matières en lien direct avec le descriptif du poste. Les candidats ayant satisfait au test rencontreront les équipes de management du CSA pour un screening de leurs compétences. Les candidats retenus à l’issue de cette rencontre seront auditionnés sous l’angle de leurs compétences et de leur motivation par le Bureau du CSA.

 

Le CSA mène une gestion active de la diversité en garantissant l'égalité des chances, de traitement et d’accès aux sélections pour tous ses candidats.

 

Des renseignements complémentaires peuvent être demandés à la même adresse.

 

 

 

[1] Articles 139§2 et 144 : la qualité de membre du personnel du CSA est incompatible au niveau européen, fédéral, communautaire ou régional avec les fonctions suivantes : membre d'un pouvoir exécutif, membre d’un cabinet, membre d'une assemblée législative, attaché·e parlementaire, gouverneur·e de province, de commissaire d'arrondissement, député·e permanent·e, conseiller·ère provincial·e, mandat de bourgmestre, d'échevin·e ou de président·e de CPAS, membre du personnel ou du conseil d'administration de la RTBF ou d’un éditeur de services, exercice de fonction ou de détention d'intérêts dans une société ou toute organisation exerçant une activité en concurrence avec des sociétés ou organisations du secteur audiovisuel, membre du Collège d’avis. Avoir fait l’objet d’une condamnation pour racisme, xénophobie ou négationnisme.

 

 

 

  

 

Suivez l'actualité du CSA et du secteur audiovisuel. Abonnez-vous à notre newsletter. 

 

* obligatoire
Adresse Email *
Prénom
Nom

 

 

 



Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)2 349.58.88

Dernière mise à jour le 17 mai 2018