C'est parti pour 300 jours d’expertise entre la HAICA, le CSA et l’INA

13 décembre 2018

 

 

Après plusieurs mois de préparation, le jumelage entre les régulateurs de l'audiovisuel tunisien et belge, la HAICA et le CSA, soutenu par l'INA, est officiellement sur les rails depuis ce jeudi 13 décembre. 

Le projet de jumelage institutionnel « Renforcement institutionnel de l’instance constitutionnelle en charge de la régulation et du développement du secteur de la communication audiovisuelle, mis en place dans le cadre du Programme d’Appui à l’Accord d’Association et à la Transition (P3AT3) et financé par l’Union européenne, a été inauguré officiellement à Tunis en présence de M. Mohamed Fadhel MAHFOUDH, Ministre en charge de la relation avec les instances constitutionnelles, la société civile et des droits de l’homme, de l’Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, ainsi que des Ambassadeurs des pays partenaires (la Belgique et la France), du Délégué Général Wallonie-Bruxelles et des différents acteurs et partenaires du projet.

 

Consulter le dossier de presse

 

Prospective, monitoring, archives audiovisuelles, études et recherches, communication.

 

Cinq axes structureront les missions du jumelage avec pour objectif, le partage des meilleures pratiques de la HAICA, du CSA belge et de l’INA.

La mise en place d’un service de recherches à la HAICA aura pour but d’inspirer l’exercice de la régulation et de renforcer l’expertise de la HAICA auprès des secteurs académique et audiovisuel.

Le renforcement des procédures et le déploiement de nouvelles thématiques de monitoring comme la diversité culturelle, la protection des mineurs ou encore la communication commerciale représentent aussi des chantiers très ambitieux.

Le déploiement d’une base de données d’archives audiovisuelles unique en Tunisie trouvera son utilité auprès d’un public très large.

Enfin, le renforcement de la communication de la HAICA auprès du secteur qu’il régule et des citoyen.ne.s tunisien.ne.s représente un exercice important, car il assure la transparence des décisions et l’ouverture de l’Instance à ses publics, et renforce ainsi sa légitimité.

 

Plus d'infos sur le jumelage sur Régulation.be



Dernière mise à jour le 13 décembre 2018