Télé Mons-Borinage : décision relative à son indépendance

02 juillet 2008 Thèmes : télévisions locales, Télé Mons-Borinage

 

En septembre dernier, le CSA avait reçu une plainte parce qu'il y avait, selon le plaignant, un conflit d'intérêt au sein de Télé-Mons Borinage, un échevin exerçant également un mandat d'administrateur de la TVL et présentant un programme sur la même télévision.

Le décret sur la radiodiffusion (art. 66 §1 10°) prévoit en effet qu'une TVL doit assurer son indépendance, notamment par rapport au pouvoir communal. Or, l'exerce conjugué d'un mandat exécutif local et d'une fonction de présentateur à l'antenne ne garantit pas cette indépendance.

Le CSA a, par conséquent, condamné Télé-Mons Borinage à suspendre ses programmes « Fenêtres sur court » et « Toc, toc, talk » tant que le présentateur n'aura pas été remplacé. Toutefois, conscient de la difficulté de procéder sans délai à un tel remplacement, le CSA a accordé un délai de 3 mois à Télé-Mons Borinage pour se conformer au décret sur la radiodiffusion et a suspendu l'exécution de sa condamnation pendant le même délai.



Voir aussi ...

Dernière mise à jour le 19 septembre 2008