Le CSA salue le vote du Parlement sur la création du Conseil de déontologie journalistique et appelle à sa mise en place rapide

28 avril 2009 Thèmes : déontologie, CSA, journalistes

 

Le CSA se réjouit du vote unanime par le Parlement du décret reconnaissant une instance d'autorégulation de la déontologie journalistique. Le Conseil de déontologie journalistique (CDJ) sera chargé d'informer le public et le secteur des médias sur les enjeux de la déontologie ; de traiter des plaintes et assurer la médiation entre le public et le secteur ; et d'émettre des avis dans ces domaines, notamment.

 

Le CSA, autorité de régulation du secteur audiovisuel en la Communauté française, agit dans le champ de compétences déterminé par le décret sur les services de médias audiovisuels. En permanence à l'écoute des auditeurs et des spectateurs, le CSA disposera désormais d'un partenaire avec lequel il pourra collaborer et auquel il pourra transmettre les plaintes relatives aux questions d'information qu'il reçoit régulièrement et en nombre important.

 

Jusqu'ici, le CSA était forcé de juger ces plaintes irrecevables, parce qu'il n'est pas compétent pour contrôler le respect des règles de déontologie journalistique. En attendant la création du CDJ, le CSA avait toutefois relayé ces plaintes aux directeurs des comités de rédaction des chaînes concernées.

 

Avec la mise en place imminente du CDJ, le CSA pourra désormais transmettre les plaintes, questions et préoccupations du public quant au journalisme audiovisuel, à une institution qui a la compétence et la légitimité pour les examiner et, le cas échéant, les trancher. Le CSA viendra renforcer et compléter l'action du CDJ dans trois cas de figure : 

  • les cas de récidive;
  • les ingérences des patrons de chaîne dans l'indépendance des rédactions;
  • la gravité d'une infraction, matérialisée par une plainte émise par  trois chefs de groupes politiques démocratiques reconnus au Parlement de la Communauté française.

 

Un dialogue régulier entre le CSA et le CDJ est également prévu pour avancer conjointement sur les questions de société générales ayant trait à la déontologie et évaluer le bon fonctionnement de la collaboration mise en place.

 

Le vote du Parlement est une étape cruciale dans la création du CDJ ; il appartient aujourd'hui au secteur des médias partie prenante dans le CDJ de tout faire pour mettre en place de manière effective et rapide cette institution dont le rôle est  fondamental dans notre démocratie.



Dernière mise à jour le 28 avril 2009