Le CSA adopte un avis sur la libre antenne en radio

19 février 2010 Thèmes : libre antenne, radio, CSA

 

Le Collège d'avis du CSA vient d'adopter un avis sur la libre antenne, ces programmes radio interactifs dans lesquels les auditeurs peuvent intervenir en direct à l'antenne. Ces programmes, qui représentent une centaine d'heures chaque semaine sur les radios de la Communauté française, s'inscrivent dans le contexte plus large de l'expression libre et directe en radio.

 

C'est ce qui fait la force culturelle, sociale ou démocratique de l'exercice, et en même temps, rend l'éditeur plus facilement vulnérable face à des situations problématiques sur le plan humain, psychologique, politique ou éditorial, autant de situations susceptibles d'engager sa responsabilité. C'est pourquoi le CSA a réuni les professionnels de l'audiovisuel belge francophone pour élaborer collégialement un texte constructif et utile à chacun, en mettant notamment l'accent sur la liberté d'expression et le principe de la liberté éditoriale.

 

Ce nouvel avis rappelle les règles existantes (en matière de protection de mineurs, de dignité humaine, de racisme, sexisme...) et émet une série de recommandations pratiques destinées à développer la prise de parole directe tout en l'encadrant plus efficacement (par exemple, la formation des animateurs, la mise en place de filtres avant de laisser les auditeurs s'exprimer en direct à l'antenne, des débriefings après l'émissions).

 

Le texte de l'avis, pris d'initiative par le Collège d'avis du CSA, découle à la fois d'un monitoring qui a révélé les bonnes pratiques ou des cas plus problématiques, et de plusieurs séances de discussions et de débats avec des animateurs, des responsables de chaînes radio, le Centre pour l'égalité des chances et lutte contre le racisme, l'Institut pour l'égalité femmes hommes, notamment.



Voir aussi ...

Dernière mise à jour le 19 février 2010