RTBF (La Une) : protection des mineurs et signalétique

23 septembre 2011 Thèmes : RTBF, protection des mineurs, signalétique

Un téléspectateur s’était plaint auprès du CSA suite à la diffusion du téléfilm « Le cauchemar de la forêt » avec la signalétique « déconseillé aux moins de 10 ans » et qui aurait, selon le plaignant, justifié une signalétique plus restrictive.

 

Le CSA a effectivement constaté que ce téléfilm recourait de façon répétée à la violence physique et psychologique. La RTBF a donc fait preuve d’un manque de prudence en se contentant d’afficher une signalétique « -10 » sur ce programme. En outre, le fait que le programme ait été diffusé en semaine, après 20 heures en dehors de toute période de vacances scolaires ne permet aucunement de justifier l’usage d’une signalétique inadaptée. En effet, même si les dispositions en matière de protection des mineurs laissent aux éditeurs la liberté de diffuser des programmes déconseillés aux moins de 12 ans lors de certaines plages horaires et, notamment, en semaine, après 20 heures et en dehors de toute période de vacances scolaires, ceux-ci doivent, durant ces plages, appliquer la signalétique adéquate. 

 

La RTBF a reconnu les faits et profité de l’instruction menée par le CSA pour revoir à la hausse la signalétique qu’elle appliquera à chaque nouvelle diffusion de ce téléfilm. Elle a, en outre, effectué un rappel à la vigilance en interne.

 

Le CSA a par conséquent estimé que l’instruction a suffisamment permis d’atteindre les objectifs de la régulation et décidé de ne pas notifier de griefs à l’éditeur de services.

 

Néanmoins, ce dossier a interpellé le CSA sur les comités de visionnage, ces comités chargés de la classification des programmes et dont la composition est laissée à la responsabilité des éditeurs. Le régulateur donc a décidé de procéder, avec la collaboration des éditeurs actifs en Fédération Wallonie-Bruxelles, à une réflexion sur le fonctionnement et la mise en œuvre de ces comités.



Voir aussi ...

Dernière mise à jour le 23 septembre 2011