Journée de travail entre les régulateurs européens membres du REFRAM

30 mai 2012 Thèmes : REFRAM, EPRA, OIF, régulation

A la veille de la 35e réunion de l’EPRA et grâce au soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), les 7 régulateurs qui sont également membres du REFRAM, le réseau des instances francophones de régulation des médias, se sont réunis le 29 mai à Portoroz (Slovénie) pour une journée de travail destinée à échanger leurs expériences et bonnes pratiques relatives à la mise en œuvre de leurs missions.

Les missions des régulateurs albanais, belge, français, luxembourgeois, moldave, roumain et suisse recouvrent en effet de nombreux domaines et revêtent de multiples configurations en fonction des traditions juridiques, des contraintes réglementaires, des contextes nationaux et des développements économiques et juridiques respectifs. Compte tenu de cette diversité et de ces contingences, les régulateurs recourent souvent à différentes approches. C’est à cette variété de procédures et d’initiatives que cette journée de travail s’est principalement consacrée, afin de contribuer à l’émulation et à l’enrichissement mutuel qui sont la raison d’être du REFRAM.

Cette journée de travail a également été l’occasion d’approfondir les enjeux auxquels sont confrontés les instances de régulation francophones des pays du sud-est de l’Europe et sur les actions que le Conseil de l’Europe accomplit dans cette région, ainsi que de découvrir la mise en œuvre par la radio suisse BNJ FM de la certification ISAS BCP 9001, développée par la Fondation Médias et Société et destinée à aider les médias à améliorer leur qualité.

Fondé en 2007, le REFRAM rassemble 28 autorités francophones de régulation de l’audiovisuel et est actuellement présidé par le CSA belge. L’Organisation Internationale de la Francophonie bénéficie d’un statut d’observateur au sein du Réseau. Son objectif est d’œuvrer à la consolidation de l’Etat de droit, de la démocratie et des droits de l’Homme. Le REFRAM vise à l’établissement et au renforcement de la solidarité et des échanges entre ses membres. Il constitue un espace de débats et d’échanges d’information sur les questions d’intérêt commun et contribue aux efforts de formation et de coopération entre ses membres.



Dernière mise à jour le 30 mai 2012