Radios : renouvellement de dérogations en matière de langue française

02 juillet 2012 Thèmes : dérogation, radio

Le décret coordonné sur les services de médias audiovisuels (art. 53 §2 1° c) prévoit pour les radios "l'obligation d'émettre en langue française, hors la diffusion de musique pré-enregistrée, sauf dérogation motivée accordée par le Collège d’autorisation et contrôle en vue de favoriser la diversité culturelle et linguistique des services".

Les premières dérogations octroyées suite aux autorisations de 2008 étant venues à échéance, le CSA vient de procéder à leur renouvellement.

Le CSA a donc renouvelé les dérogations des services suivants :

  • Gold FM (BRUXELLES 106.1) : langue turque à concurrence de 50% du temps d’antenne hebdomadaire
  • Pacifique FM (TOURNAI 95.1) : langues anglaise et allemande à concurrence de 5% du temps d’antenne hebdomadaire
  • Radio Air Libre (BRUXELLES 87.7) autres langues à concurrence de 25% du temps d’antenne hebdomadaire
  • Radio Campus Bruxelles (BRUXELLES 92.1) : autres langues à concurrence de 15% du temps d’antenne hebdomadaire 
  • Radio Italia (GOUTROUX 97,5) : langue italienne à concurrence de 50% du temps d’antenne hebdomadaire, hors plages de musique continue
  • Radio J600 (JUMET 106.1) : langue italienne à concurrence de 5% du temps d’antenne hebdomadaire
  • Radio Judaïca (BRUXELLES 90.2) : langues yiddish, hébraïque, néerlandaise et anglaise à concurrence de 5% du temps d’antenne hebdomadaire
  • Radio Panik (BRUXELLES 105.4) : autres langues à concurrence de 15% du temps d’antenne hebdomadaire
  • Radio Prima (HERSTAL 107.4) : langue italienne y compris ses différents dialectes à concurrence de 38% et en langue espagnole à concurrence de 12% du temps d’antenne hebdomadaire, hors plages de musique continue
  • Radio Salamandre (BEAUMONT 107.8) : langues néerlandaise et espagnole à concurrence de 5% du temps d’antenne hebdomadaire
  • RQC - Radio Qui Chifel (HERSEAUX 95) : autres langues à concurrence de 15% du temps d’antenne hebdomadaire


A l’occasion de ce renouvellement, 4 éditeurs ont souhaité modifier les modalités de la dérogation initialement octroyée à leur service :

Radio Alma (BRUXELLES 101.9) a été autorisée à porter, selon son souhait, à 80% le volume de programmes réalisés en langue étrangère alors qu’il était jusqu’ici de 50% actuellement. Le Collège a estimé cette demande justifiée dans a mesure où Radio Alma diffuse, depuis toujours, outre le français, en quatre langues et que la limite de 50% le contraignait de manière importante sur le volume offert à chaque langue.

RUN – Radio Universitaire Namuroise (NAMUR 88.1) a été autorisée à ajouter, selon son souhait, les langues albanaise et turque à la dérogation déjà octroyée lui permettant de réaliser un volume de 5% de ses programmes en d’autres langues que le français, initialement, toutes les langues de l’Union Européenne en vue de diffuser des émissions réalisées par des étudiants Erasmus. En effet, cet éditeur diffuse, le week-end, des programmes à destination de ces minorités culturelles. Dans la mesure où il est le seul à le faire en région namuroise, le CSA a donné droit à cette demande au motif qu’elle favorise la diversité linguistique des services.

Al Manar/Al Markazyia (BRUXELLES 106.8) et Radio Hitalia (LIEGE 107.8) n’ont pas été autorisées à étendre leur dérogation initiale, comme ces radios le souhaitaient. Leur dérogation est donc renouvelée selon les mêmes termes qu’initialement, à savoir 30% de programmes en langues arabe et amazigh pour Al Manar/Al Markazyia, et 50% en langue italienne pour Radio Hitalia. Le Collège a estimé qu’aucun élément nouveau ne justifiait la modification de la position initiale du Collège ou les engagements des demandeurs.

Enfin, à la demande de l’éditeur, le CSA n’a pas renouvelé la dérogation octroyée à Radio Equinoxe (NAMUR 106) qui avait initialement souhaité pouvoir diffuser en langues marocaine, arabe, congolaise, albanaise, et turque.

 



Voir aussi ...

Dernière mise à jour le 02 juillet 2012