Information en période électorale : le CSA adresse à Radio Al Manar un avertissement et l’obligation de diffuser un communiqué pour non respect des règles

24 janvier 2013 Thèmes : information, Radio Al Manar, élections

Le CSA a adressé à Radio Al Manar un avertissement et l’obligation de diffuser un communiqué pour non respect des règles en matière d'information en période électorale. 

En effet, suite à la plainte d’un auditeur, le CSA a constaté que, en période électorale, Radio Al Manar (édité par la SPRL CEDAV) avait diffusé une émission sportive animé par un candidat aux élections communales du 14 octobre 2012, en contravention au Règlement relatif aux programmes de radios et de télévision en période électorale. Ce règlement, adopté par le Collège d’avis du CSA, approuvé par le Gouvernement est entré en vigueur par un arrêté du 8 mai 2012, prévoit en effet que « Les éditeurs veillent à ce que les animateur(trice)s, présentateur(trice)s ou journalistes candidat(e)s déclaré(e)s aux élections s’abstiennent, dans leurs fonctions, de faire état de leur candidature. Ils fixent, dans leur dispositif électoral, les modalités de l’absence, durant la campagne électorale, sur leur(s) service(s) des candidats avec lesquels ils collaborent professionnellement. »

En conséquence, le CSA a enjoint l’éditeur de diffuser le communiqué suivant : « Radio Al Manar a été condamnée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel pour avoir laissé plusieurs semaines à l’antenne après le 14 juillet 2012 un animateur qui était candidat aux élections communales du 14 octobre 2012, et ce alors que la législation lui imposait d’organiser les modalités de l’absence sur son service, durant la campagne électorale, des candidats avec lesquels elle collaborait professionnellement. »

Le CSA a également constaté que Radio Al Manar n’avait pas adopté de dispositif électoral avant l’ouverture de la campagne, en contravention du Règlement relatif aux programmes de radios et de télévision en période électorale, et ne l’avait transmis au CSA que deux mois après le début de la période électoral, et ce, malgré les rappels qui lui ont été adressés par le régulateur.

 

>> Pour plus d'infos sur le sujet, voir le site "médias et élections" 



Voir aussi ...

Dernière mise à jour le 28 janvier 2013