Consultation internationale sur les indicateurs d’égalité des genres dans les médias

14 avril 2011 Thèmes : diversité, égalité hommes-femmes, journalistes

En collaboration avec la Fédération internationale des journalistes (FIJ), l’UNESCO a organisé à Bruxelles une consultation internationale pour examiner un avant-projet d’indicateurs sexospécifiques pour les médias. Dix-sept experts représentant des organisations nationales, régionales et internationales de toutes les régions du monde travaillant dans le secteur des médias et de l’égalité des genres ont participé à ce premier cycle de consultations.


Les médias constituent le premier groupe cible, mais les indicateurs seront également d’une grande utilité pour les ONG et les organisations de la société civile travaillant dans ce domaine. L’avant-projet va être revu en tenant compte de ces éléments et un deuxième cycle de consultations sera organisé avec les partenaires de l’UNESCO au niveau mondial.


En 2010 à l’occasion des célébrations de la Journée internationale de la femme, l’UNESCO avait organisé, en association avec ses principaux partenaires internationaux et dans le cadre de son initiative « Les femmes font l’info », une campagne en ligne sur le thème « Vers des indicateurs sexospécifiques pour les médias : bonnes pratiques pour une perspective sexospécifique dans les médias et les contenus ». L’objectif était de stimuler des échanges mondiaux concernant la nécessité d’indicateurs sexospécifiques pour les organisations des médias. L’avant-projet a été préparé à la suite de cette campagne. Cet ensemble d’indicateurs sera un outil spécialement conçu pour évaluer l’intégration de l’approche genre dans les médias. Le projet a pour ambition d’aider les organisations des médias et les associations professionnelles à développer l’approche genre dans les contenus, d’encourager la participation équitable des femmes dans les structures de gestion des médias, de fixer des objectifs de parité et de mesurer les progrès dans ce domaine. Ces indicateurs devraient permettre aux médias d’évaluer précisément leur approche genre et de quelle manière la société civile peut à son tour mesurer leur réponse dans ce domaine. L’objectif à terme est d’associer les médias à la mise en œuvre de la Déclaration de Beijing, pour créer du savoir et démultiplier ses résultats.
 



Dernière mise à jour le 17 novembre 2011