Les règles s’appliquant aux télévisions locales

Les télévisions locales disposent d’une subvention publique de fonctionnement en contrepartie de laquelle elles doivent réaliser des missions d’intérêt général.

Ces missions trouvent leur source dans le décret de la Communauté française sur les services de médias audiovisuels et dans la convention qui lie chaque éditeur au Gouvernement. Les télévisions locales poursuivent le même objectif d’intérêt public que la RTBF mais avec la proximité propre à leur statut.

 

  • Certaines missions rejoignent celles de la RTBF :

Production et réalisation de programmes d’information, d’animation, de développement culturel et d’éducation permanente

Valorisation du patrimoine culturel de la communauté française et de ses spécificités locales

Promotion de la diversité culturelle et sociale

 

  • D'autres sont plus spécifiques :

 

Sensibilisation aux enjeux démocratiques

En plus du suivi de l’actualité sous différentes formes (JT, débats, reportages…), les télévisions locales donnent un écho particulier aux élections communales et aux enjeux démocratiques locaux.

 

Collaboration et synergies avec les autres TVL et avec la RTBF

Dans un souci d’améliorer leurs services aux citoyens, les télévisions de service public sont amenées à collaborer sous différentes formes : mutualisation des moyens de production, échange et coproduction de programmes…

 

Stimulation de la participation active de la population de la zone de couverture

Les télévisions locales entretiennent des rapports étroits avec leurs téléspectateurs, qui peuvent se concrétiser dans certains cas par une participation effective aux programmes.



Dernière mise à jour le 19 février 2013